Qu’est ce que la culture aéroponique ?

aéroponieAvez-vous déjà été dans une cueillette où vous n’avez pas eu besoin de vous accroupir pour cueillir des fraises mais elles étaient à votre hauteur et vous vous demandez mais comment font-elles pour pousser ? Les agriculteurs ne l’ont pas fait que pour vous faciliter la vie, il s’agit d’une culture aéroponique : C’est une culture récente et prometteuse que convoitisent les chercheurs du monde entier dans le but de permettre à l’agriculture et l’horticulture de gagner en efficience.

En aéroponie, les fonctions du sol et des substrats naturels sont remplacées par d’autres éléments puisqu’en règle générale, le sol sert à là fois d’accueil et de réserve en eau et en éléments nutritifs. Ici, dans le cas de l’aéroponie, ce sont des matières plastiques qui servent de support et un système de vaporisation permanente apporte l’eau et les nutriments à base de sels minéraux tournant en permanence dans un circuit fermé. Les plantes dans ce système ont donc une disponibilité de 100% en eau et 100% en air, ce qui leur permet de pousser très vite.

Avec cette culture, il devient donc possible de contrôler tous les paramètres du milieu comme la concentration d’éléments nutritifs et de leurs proportions respectives, la température du milieu, le pH, etc… Tous ces contrôles permettront à l’agriculteur d’obtenir les meilleurs résultats possibles.
De cette manière, le propriétaire pourra obtenir la production parfaite pour son affaire puisqu’il pourra modifier à souhait la qualité de ces résultats tout en ayant une productivité accrue. Et ce n’est pas tout, il obtiendra ces résultats en parallèle a une baisse de consommation d’eau, d’énergie et de main d’œuvre.

Cependant, il ne peut pas y avoir que des avantages, certaines cultures sont pour l’instant impossibles avec cette technique. Son recours pour produire des plants de pomme de terre fait par exemple l’objet de recherches poussées. Le Centre international de la pomme de terre en fait d’ailleurs une affaire particulière puisqu’il souhaite pousser son utilisation dans les pays en voie de développements dotés de terres peu fertiles. C’est pour eux le seul moyen de produire à moindre coût des plants de qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website