Les plantes dépolluantes pour votre intérieur

En général, l’être humain passe 80% de son temps en lieu clos, que ce soit au travail, chez soit, au supermarché, à la salle de sport, dans les magasins ou encore au restaurant.
D’après de nombreuses études, des chercheurs ont révélés que l’air intérieur serait beaucoup plus pollué que l’air extérieur. Vous trouvez ça bizarre ? Nous allons encore plus vous étonner en vous disant qu’il est 5 à 10 fois plus pollué que l’air extérieur.
Mais a quoi est due cette pollution ?

  • Les produits d’entretien des sols, murs ou encore meubles dégagent de nombreuses substances toxiques
  • Les meubles eux même en dégagent aussi avec la colle et la peinture
  • Le gaz de la cuisinière se propage dans votre appartement.
  • Le chauffage au bois ou au fioul émet des substances nocives
  • Sans compter les gaz d‘échappement de la rue en bas de chez vous qui entrent et stagne dès lors que vous fermez vos fenêtres

Ainsi en 20 ans le médecins ont pus voir le nombre de maladies, allergies ou encore patients atteins d’asthme doubler.
Toutes ces raisons permettent de prendre conscience qu’il est aujourd’hui primordial de dépolluer l’air de vos maisons ou appartement. Nous vous proposons donc une méthode naturelle, celle des plantes dépolluantes.

Par son métabolisme, la plante va absorber les polluants présents dans l’air et ainsi réduire la toxicité de votre intérieur. On appelle cela la bioépuration.

Comment fonctionne la bioépuration ?

Plusieurs mécanismes permettent aux plantes de purifier votre maison, mais nous nous attardons ici sur la purification grâce aux stomates. Les stomates sont des minis orifices présents sur l’épiderme des végétaux qui leurs permettent d’effectuer leur mécanisme de photosynthèse pour ce nourrir. Ici, seuls les composés très volatils de faible poids moléculaire pourront pénétrer avant d’être solubilisés dans l’eau et enfin métabolisés ou stockés dans les cellules de la plante. Dans ce dernier cas, les plantes sont dites hyperaccumulatrices : elles stockent le composant mais ne le détruisent pas.

Pour les composés moins volatiles ou de haut poids moléculaire et non solubles dans l’eau, ils sont absorbés par la cuticule et se déplacent jusqu’a la mésophylle pour y être « bioépurés ».

Un autre mécanisme permet aussi de déppoluer votre intérieur : la fongoremédiation. C’est dans ce cas la terre (plus particulièrement les argilo-humiques et les mycéliums de champignons) qui absorbent les polluants présent dans votre espace.

Quelle plante choisir :

Il faut savoir que chaque plante ne va absorber uniquement que des polluants spécifiques, vous devrez donc choisir votre plante en fonction de vos besoins intérieurs et des polluants dont vous souhaitez vous débarrasser. Dans les cas les plus importants, vous pouvez même placer différents types de plantes pour assainir au maximum l’air de votre maison.
Voici quelques exemples de plantes avec les polluants traités :

  • Palmier-dattier élimine les xylènes et toluènes

Un palmier pour dépolluer votre intérieur

  • Ficus benjamina pour les formaldéhydes

Un ficus benjamina peut dépolluer votre intérieur

  • Langue de belle-mère pour le benzène

Une langue de belle mère chez vous aide à la dépollution de votre espace de vie

  • Chlorophytum : formaldéhyde, monoxyde de carbone

chlorophytum empoté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website